Acheter du Propecia à bas prix en France est une solution sensée pour les hommes souffrant de calvitie. Le finastéride vous aidera à retrouver votre beauté d'antan et une chevelure luxuriante.

Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
Non, le Vide-Grenier Permanent des Olonnes ne fermera pas pendant le confinement

Non, le Vide-Grenier Permanent des Olonnes ne fermera pas pendant le confinement

Actualités, Culture, Société, Tourisme, Transport Aucun commentaire sur Non, le Vide-Grenier Permanent des Olonnes ne fermera pas pendant le confinement
Print Friendly, PDF & Email

Je le redis. JE NE FER-ME-RAI PAS ! Je suis, d’après le gouvernement, un commerce non-essentiel. Si je dois traduire cette expression en langage plus direct et surtout moins politiquement hypocrite, je suis surtout un commerce, inutile, qui peut crever et dont les membres du gouvernement ou le Président de la République n’ont strictement rien à faire.

Je suis encore en train de payer mes dettes du premier confinement que l’on m’en impose un second. Que veut le gouvernement exactement ? Que moi-même et tous les autres petits commerces disparaissent ? Favoriser la grande distribution qui nous regarde crever avec un sourire narquois et avec la bénédiction complice du pouvoir ? Les grandes surfaces vendent de la HIFI, de la vidéo, des produits culturels, moi aussi. Elles vendent de la mercerie et du textile, moi aussi. Elles vendent de l’équipement de la maison, du bricolage, du jardinage, moi aussi. Elles commercialisent de l’électroménager, du mobilier, moi aussi. Par contre, toutes ces grandes enseignes sont autorisées à rester ouvertes, et pas moi. Cherchez l’erreur. C’est pour ces raisons que JE NE FER-ME-RAI PAS !

Comme ce gouvernement incompétent n’est pas capable de gérer les rassemblements des jeunes à 150 dans un appartement de 15m² qui s’arsouillent à la bière sans le moindre respect des gestes barrières et avec un je m’en-foutisme très actuel de notre société contemporaine, la seule solution est de faire crever les petits commerces qui ont, eux, respectés depuis le début toutes les consignes sanitaires données. Au Vide-Grenier permanent des Olonnes, j’ai imposé le masque dès la sortie du premier confinement alors que la grande distribution s’en moquait royalement à l’époque. Le risque était trop grand pour eux que les clients aillent chez la concurrence. J’ai même été plusieurs fois à deux doigts de me battre physiquement contre ces blaireaux qui ne voulaient pas porter ce masque. Quelqu’un a dit que la première vague était due aux pangolins et que la deuxième serait due aux blaireaux. Je confirme. Depuis six mois, je porte un masque sur le nez mais à cause de blaireaux qui ne respectent rien, c’est mon commerce qui va être sanctionné et va crever de l’incurie de ces imbéciles et de l’incompétence du gouvernement. Et bien qu’ils sachent que JE NE FER-ME-RAI PAS !

Vous pouvez envoyer la police, la gendarmerie, le GIGN, je ne fermerai pas. J’ai investi tout mon argent pour ouvrir ce commerce. L’état m’a royalement dédommagé de 1.500€ au premier confinement alors que mon chiffre d’affaire est de 50.000€ par mois. Cherchez l’erreur. La région Pays de Loire, m’a tout aussi royalement offert 300€ comme aide aux chefs d’entreprises pour ne pas crever de faim. Par contre, les bénéficiaires du RSA, 540€ par mois, ont eu le droit à une prime de 150€. Cherchez l’erreur encore une fois. Le Préfet pourra m’imposer une amende, même plusieurs, je ne les payerai pas puisque je n’ai déjà pas les moyens de faire survivre mon entreprise. Que devrais-je faire alors ? Vendre ma maison pour payer mes dettes et aller vivre dans la rue ? C’est l’avenir que me propose le gouvernement ? Crever en silence et dans le dénuement le plus total ? C’est hors de question et donc je répète que JE NE FER-ME-RAI PAS !

Ma clientèle est mille fois moins importante en nombre que celle de la grande distribution mais, semble-t-il, serait mille fois plus responsable de la transmission du virus. Quelle blague. Dès Lundi, le Vide-Grenier des Olonnes sera ouvert afin que notre clientèle puisse faire ses courses de Noël. Parce que oui. La grande distribution peut vendre des jouets ou de la décoration de Noël, mais moi, je n’en ai pas le droit. Désolé Macron et ton gouvernement, je vous le dis clairement, allez vous faire foutre. JE NE FER-ME-RAI PAS ! Et comme dirait Macron avec sa voix de crécelle «qu’ils viennent me chercheeeerrrr..».

Nehru Hattais
Gérant du Vide-Grenier Permanent des Olonnes
Les Sables d’Olonne

5 1 voter
Évaluation de l'article


S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x