Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
Les scientifiques viennent enfin de découvrir les raisons de la faible contamination au COVID-19 des Vendéens

Les scientifiques viennent enfin de découvrir les raisons de la faible contamination au COVID-19 des Vendéens

Actualités, Culture, Société, Tourisme Aucun commentaire sur Les scientifiques viennent enfin de découvrir les raisons de la faible contamination au COVID-19 des Vendéens
Print Friendly, PDF & Email

Coëx – L’information a été rendue publique la semaine dernière à la salle communale nouvellement baptisée Éric Raoult de Coëx où étaient rassemblés de nombreux scientifiques de réputation mondiale afin de dévoiler les conclusions du tout dernier rapport qui indique en substance les raisons pour lesquelles le COVID-19 a été peu présent en Vendée et n’a contaminé qu’un faible nombre de personnes au regard des départements voisins.

Certains pensaient que la raison principale en était la stricte application des gestes barrière à la sortie du confinement mais l’explication donnée est beaucoup plus prosaïque et moins agréable à attendre. Les scientifiques sont formels et les tests et statistiques le prouvent. Si l’on part du postulat bien connu que le vendéen est lent, intellectuellement et physiquement, il n’y a qu’à voir à quelle vitesse ils roulent sur les routes, c’est qu’ils sont aussi très lents biologiquement. Les essais clinique l’ont même prouvé. Le coronavirus responsable de l’épidémie de COVID-19 était trompé par la lenteur du métabolisme vendéen. Le virus ne reconnaissait pas les vendéens comme des êtres vivants, trop amorphes, et les classait comme des légumes de type courgettes ou salsifis voir même comme des décoration de jardin en plastique. Ainsi, la charge active du virus s’autodétruisait d’elle-même, sans prendre le temps d’infecter le reste de l’organisme. A la communication de ce rapport, les autorités du département ne savent s’il faut s’en louer ou s’en offusquer. SFR avait déjà renoncé à installer la fibre Internet à cause de la lenteur des habitants du département mais cette fois-ci, c’est un enjeu sanitaire de premier ordre qui est ainsi dévoilé.

Le Préfet, représenté à cette réunion, par son sous-adjoint délégué stagiaire aux boîtes aux lettres côté pair, envisage déjà de lever les quelques mesures barrière que les gens ne respectaient plus de toutes façons. Des feux de la Saint-Jean allumés avec le gel hydroalcoolique devenu inutile remplaceront le 14 Juillet dans les principales villes de Vendée. Le reste du gel sera distribué en apéritif dans les EPHAD du département afin que nos anciens puissent également trinquer à la fin de l’épidémie.

3.7 3 votes
Article Rating


Article Liés

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x