Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
Rachetée par les chinois, l'abbaye de Maillezais va être déconstruite et remontée à Pékin l'année prochaine

Rachetée par les chinois, l’abbaye de Maillezais va être déconstruite et remontée à Pékin l’année prochaine

Actualités, Culture, Tourisme Un commentaire sur Rachetée par les chinois, l’abbaye de Maillezais va être déconstruite et remontée à Pékin l’année prochaine
Print Friendly, PDF & Email

Maillezais – Ce n’est plus un secret pour personne dans le sud-Vendée et les premiers travaux sont d’ores et déjà prévus débuter pour la rentrée de septembre, aussitôt que les touristes auront quitté le site et que les engins de terrassement pourront œuvrer dans la discrétion la plus totale. Les entreprises désignées sont sur place et les marchés passés ont tous été bouclés.

Dans le cadre du développement de ce que le gouvernement chinois nomme pompeusement ‘La Petite France’, un gigantesque parc d’attractions situé dans la province du Hunan, à une centaine de kilomètres de Changsha, la capitale, ses promoteurs recherchent activement depuis des années à acheter divers monuments symbolisant notre pays. Après avoir essuyé quelques refus, notamment sur le Mont Saint-Michel, la Dune du Pilat ou encore la Grotte de Lascaux, l’équipe chinoise s’est montré plus raisonnable et s’est alors tourné vers des monuments de moindre importance. Le département de la Vendée a accueilli favorablement la demande concernant l’abbaye de Maillezais. Peu visitée, coûteuse à entretenir, sa disparition n’allait manquer à personne, surtout qu’elle ne serait pas détruite mais déconstruite et intégralement remontée à l’identique dans le Hunan. Sa présence dans le parc chinois, au milieu de canaux, non loin d’un morceau des falaises d’Étretat ou encore de la barrière de péage de Vienne, en Isère, permettra à plusieurs générations de touristes chinois, qui ne peuvent voyager pour des raisons budgétaires, de découvrir notre beau pays. ‘La Petite France’ étant situé à quelques kilomètres de ‘La Petite Autriche’ et de ‘La Petite Suède’, le tour d’Europe pourra donc se faire à moindre coût. La prochaine étape sera de proposer aux habitants de ces pays, de venir visiter la reproduction de leur nation, en Chine, et de développer ainsi le tourisme au pays de l’Empire du Milieu.

La somme proposée pour le rachat de l’abbaye n’a pas été communiquée. Toutefois, les autorités de Vendée ont reconnu qu’une partie servira à remettre à neuf les radars routiers du département, à participer à la construction d’une médiathèque ‘Pablo Neruda’ à Triaize et que le surplus sera affecté à un projet de mobilité à Saint-Gilles Croix de Vie, les « Padl’ib », des paddles gonflables en libre-service sur le principe de fonctionnement des Vélibs parisiens. Sans compter l’économie des frais d’entretien de cette abbaye dont il ne restait que quelques murs et qui servira à améliorer l’ordinaire de la cantine de l’Hôtel de Département.



Article Liés

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
rémi MARTIN Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
rémi MARTIN
Invité
rémi MARTIN

surtout continuer , je rigole tellement a lire les commentaires !!!

La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear