Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
Alarmé par le nombre d'accidents dus à des femmes, le Préfet de Vendée prend une mesure drastique

Alarmé par le nombre d’accidents dus à des femmes, le Préfet de Vendée prend une mesure drastique

Actualités, Société, Transport Aucun commentaire sur Alarmé par le nombre d’accidents dus à des femmes, le Préfet de Vendée prend une mesure drastique
Print Friendly, PDF & Email

La Roche sur Yon – Malgré la destruction des radars de Vendée par des présumés « gilets jaunes » fanatiques, les mauvais chiffres de la sécurité routière dans le département sont essentiellement dus à de piètres conductrices vendéennes qui, non contentes de ne plus respecter le code de la route pour s’affranchir du patriarcat, en viennent à oublier les principes même de la conduite.

Suite à une enquête ultra-secrète commandée par la Préfecture, et que Radio Mogette a pu se procurer en contrepartie de plusieurs litres de Troussepinette, la cause principale de cette accidentologie féminine serait une donnée toute simple mais qui interpelle les statisticiens. Il semble que les vendéennes ont tout banalement désappris le fonctionnement du levier de vitesses et ne savent plus, pour l’immense majorité, que les différents rapports doivent être passés dans l’ordre. De très nombreux accidents ont été dus à des conductrices qui, en voulant rétrograder, enclenchaient la vitesse supérieure avant d’accélérer de plus belle pour faire jouer le très utile frein moteur. Il va donc sans dire que le freinage devenait inutile et le choc inévitable. Marion(*), récemment accidentée, a expliqué aux enquêteurs du département qu’elle ne se souvenait plus du schéma de grille de sa boite de vitesses et passait celles-ci un peu au hasard. Elle faisait juste attention à la marche arrière, enclenchée une fois sur l’autoroute, à pleine vitesse, et qui avait eu pour effet de détruire l’intégralité du moteur lorsque ce dernier était passé au travers du capot de la Clio. Il n’en fallait pas plus pour que le Préfet prenne une mesure rationnelle. Plutôt que d’interdire aux femmes de conduire, ce qui avait été envisagé au début de la réflexion mais rapidement écarté (en effet, qui serait allé alors faire les courses ?), il a été décidé que toutes les femmes devront à partir de la mi-juillet, se faire tatouer sur la cuisse droite, ce fameux schéma de boite. Ainsi, plus moyen de se tromper.

Pour vérifier le bon respect de cette mesure qui va dans le bon sens de la sécurité routière, les gendarmes seront autorisés à n’arrêter que les véhicules avec des conductrices et à relever leurs jupes ou robes afin de vérifier la présence du tatouage et la conformité de celui-ci. Pour les femmes qui disposent de deux véhicules dont les grilles seraient différentes, elles seront exceptionnellement autorisées à faire réaliser un deuxième tatouage, mais cette fois-ci, sur la cuisse gauche.

(*) Le prénom n’a pas été changé.



Article Liés

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear