Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
Vexés, les écolos de Vendée décident de porter plainte contre Monsanto et son fichier illégal

Vexés, les écolos de Vendée décident de porter plainte contre Monsanto et son fichier illégal

Actualités, Société Aucun commentaire sur Vexés, les écolos de Vendée décident de porter plainte contre Monsanto et son fichier illégal
Print Friendly, PDF & Email

Saint-Paturin sur Yon – Plusieurs organisations écologistes de Vendée, des syndicats d’agriculteurs bio, des élus de mouvements écologistes pas toujours très connus, ont décidé de porter plainte contre Monsanto, à la suite de la publication du fichier recensant des personnalités publiques associées à des commentaires sur leurs positions sur le glyphosate.

Vexés de ne pas apparaître dans ce fichier de 200 noms, les écolos vendéens, qui restaient persuadés que leurs positions contre les pesticides avaient un rayonnement important dans l’opinion publique française et même internationale, ont décidé d’attaquer Monsanto. Par la voix de leur porte-parole, Jacky Leterreau, le groupement GAB85, a décidé, par le truchement d’une décision de justice, d’obliger l’agrochimiste américain Monsanto, maintenant propriété du groupe allemand de chimie Bayer, à insérer dans cette liste illégale, au moins un nom d’une personne du groupement vendéen. Comme l’affirme Jackie Leterreau, depuis de nombreuses années où ses collègues, et lui-même, dénoncent le glyphosate et ses méfaits sur la santé, il aurait quand même été valorisant de pouvoir être reconnu auprès de leurs pairs. Cette inscription aurait permis de se rendre compte que le GAB85 n’est pas totalement inutile et inefficace et que son combat aurait eu une quelconque, même minime, incidence sur les décisions de quelques décideurs. Jackie ajoute « n’apparaissant pas sur la liste, c’est un peu comme si Monsanto ne voyait pas en nous des adversaires mais juste quelques rigolos dont l’activisme ne mérite pas d’être considéré à sa juste valeur ». Malgré les manifestations, les opérations de distribution de tracts, les articles dans la presse alternative, l’ostracisme du mouvement vis-à-vis de ceux qui, dans le département, ne pensent pas comme eux, c’est une grosse déception pour les quelques membres de ne pas être jaugés à leur juste mesure.

Le parquet de Nantes a enregistré la plainte après avoir exprimé son incrédulité. Le GAB85 demande à Monsanto, non seulement une inscription immédiate sur les fichiers illégaux mais également, des dommages et intérêts. La multinationale a promis d’ores et déjà certains membres écologistes vendéens seraient dès à présent inscrits sur la dizaine d’autres listes illégales sur le même sujet que l’enquête n’a toujours pas trouvées.



Article Liés

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear