Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
cinescenie

Migrants de l’Aquarius : De Villiers accepterait de les accueillir s’ils deviennent bénévoles au Puy du Fou

Actualités, Culture, Société, Tourisme Aucun commentaire sur Migrants de l’Aquarius : De Villiers accepterait de les accueillir s’ils deviennent bénévoles au Puy du Fou
Print Friendly, PDF & Email

L’art d’allier défis humanitaires et agenda culturel. Philippe de Villiers, l’homme politique bien connu des français et des vendéens a plus d’un tour dans son sac et nous fait une démonstration exemplaire de résolution des problèmes à l’échelle locale et internationale.

Interviewé par nos confrères d’un grand quotidien régional, le mois dernier au sujet de la nouvelle réglementation encadrant le bénévolat, il avait prédit la lente agonie de l’élément fort du Puy du Fou, la célèbre Cinéscénie et ses 4000 bénévoles. Pour rappel, la nouvelle loi interdit aux bénévoles plus de 8 représentations par an, alors que le Puy du Fou en produit 28 devant le public. C’est tout naturellement que Philippe De Villiers a vu dans la crise de l’Aquarius une possibilité de sauver des vies, de montrer son humanisme trop souvent obscurci par ses sorties médiatiques affirmées, d’offrir l’asile à des personnes dans le besoin et surtout, d’établir des ponts entre des cultures poussées à se haïr par d’autres politiciens jouant sur les peurs et les différences. Les modalités d’accueil des passagers restent assez classiques, les migrants seront regroupés à leur arrivée et prendront possession de leur cottage mis à disposition gracieusement par la municipalité des Herbiers. Ils seront nourris de tourtes à la mogette jusqu’à modification totale de leur régime alimentaire. Les répétitions seront décalées d’un quart d’heure par rapport à l’horloge mondiale, de façon à ce que le cycle circadien des migrants intègre rapidement le concept de quart d’heure vendéen. La question religieuse n’a pas été abordée, néanmoins un proche du grand patron aurait déclaré « Philippe est l’ami des peuples, il n’est qu’amour et tolérance pour ces pauvres exilés contraints de fuir leur pays. Par ailleurs il se pourrait bien que cet exode soit raconté dans un spectacle la saison prochaine».

L’opinion se questionne : stratégie politique, opportunisme, véritable humanisme ? Certains disent que l’idée lui aurait été soufflée par un certain « Manu », un parisien en vacances en Vendée au mois de juin. Affaire à suivre.



Article Liés

La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear