Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
radar_perso

Après les radars mobiles conduits par des opérateurs privés, la Vendée va inaugurer des radars privés à domicile

Actualités, Société, Tourisme, Transport Aucun commentaire sur Après les radars mobiles conduits par des opérateurs privés, la Vendée va inaugurer des radars privés à domicile
Print Friendly, PDF & Email

La Roche sur Yon – C’est le Préfet de Vendée qui a mis la puce à l’oreille aux journalistes présents à la cérémonie de remise des diplômes ‘Usage avancé de la touche Verr.Num’ aux retraités de l’EPADH de Saint-Georges-de-Pointindoux, lorsqu’il a subrepticement laissé entendre que l’arrivée des radars 2.0 conduits par des opérateurs privés était non seulement imminente mais que leur mise en place s’inscrirait dans un plan plus large de délégation du service public.

Nous sommes en mesure de révéler dès à présent que ce nouveau projet gouvernemental qui sera mis en place en test en Vendée en fin d’année, va créer de nombreux emplois. Tout comme les cars Macron, comme Über ou AirBnB, les vendéens sans emploi pourront dès la rentrée prochaine, à l’instar de conducteurs de véhicules-radar privés, installer chez eux des radars fixes afin de continuer à traquer les incivilités des chauffards de la route. Le tout sera basé sur une technologie simple et il suffira d’un appareil-photo numérique et d’une liaison internet, pas même à haut débit, pour démarrer son activité à domicile. Les commissions ne sont pas encore connues avec précision et Bercy est chargé de les établir au plus juste. Il semblerait que 10% de l’amende plus 1€ par point enlevé soit ce qui a été envisagé par Matignon, déjà chargé des limitations de vitesse à 80km/h. En cas d’infraction à très grande vitesse, le montant du reversement au particulier ayant installé un radar chez lui serait toutefois plafonné à 100€. Il existe là une vraie opportunité pour les chômeurs et rmistes de Vendée qui seront tous mis à contribution volontaire pour construire et exploiter un radar dans leur jardin ou près de leur domicile, s’ils n’ont pas d’emplacements chez eux.

Une question se pose toutefois pour les particuliers qui seraient placés dans une zone à 30km/h et auraient ainsi plus de facilité à prendre en photo des contrevenants. Un dégrèvement serait alors appliqué sur la commission afin de garantir une égalité de traitement entre tous. Les auto-entrepreneurs intéressés peuvent déjà déposer une demande à la Préfecture, au service du traitement automatisé des infractions qui porte déjà le nom de ‘YouFlash’.



Article Liés

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear