Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
maxime

Après une belle carrière d’artiste-peintre en Vendée, il retrouve la vue à l’occasion d’un accident de voiture

Actualités, Culture, Société Aucun commentaire sur Après une belle carrière d’artiste-peintre en Vendée, il retrouve la vue à l’occasion d’un accident de voiture
Print Friendly, PDF & Email

Le Gué-de-Velluire – Maxime Reneveau, artiste-peintre immensément célèbre en Vendée, détenteur de nombreux prix remis depuis de nombreuses années par tous les hommes et femmes politiques du département honorés d’être filmés ou photographiés à ses côtés, va devoir très certainement changer d’orientation et de métier après avoir accidentellement retrouvé la vue suite à un accident de voiture.

Maxime, peintre depuis l’âge de 14 ans, produisait de nombreuses toiles, cataloguées dans l’abstraction lyrique. Son travail avait été récompensé en de moultes occasions et la qualité de son œuvre avait attiré des centaines d’amateurs et de collectionneurs qui ne tarissaient pas d’éloges devant sa puissance évocatrice et son coup de pinceau. L’artiste ne sortait jamais de chez lui sans ses sempiternelles lunettes noires et au bras de son épouse, la délicate Hortense-Clitorine de Saintonge, grande famille nantaise. Le couple devait se rendre à un habituel vernissage lorsque l’épouse qui conduisait a totalement manqué un virage. Le choc fut violent mais fort heureusement, rien de corporel. Ce n’est qu’à l’arrivée à l’hôpital que Maxime, aveugle de naissance, a retrouvé la vue. Un caillot de sang ayant été déplacé, libérant la pression qu’il exerçait sur le nerf optique. Lorsque l’artiste est rentré à son domicile, les premiers mots qu’il a eus en voyant ses toiles accrochées dans toute la maison, furent: «C’est quoi ces merdes ?». Il croyait depuis toujours peindre des paysages de natures et des bateaux et sa déception était grande. Tout comme celle de ses plus fervents admirateurs qui, pour beaucoup, n’avaient pas le moindre du monde réalisé que l’homme était totalement aveugle et se contentait de barbouiller de la peinture de toute les couleurs avec des pinceaux de différentes tailles.

Le Département, qui avait acheté fort cher plusieurs de ses tableaux, les a discrètement décrochés un dimanche et remplacés par des colliers de nouilles réalisés par les enfants de plusieurs écoles primaires. Maxime a jeté récemment toutes les œuvres qui décoraient ses murs et va se lancer maintenant dans une carrière musicale, en profitant de ses problèmes d’audition consécutifs à son accident de voiture. Il espère produire un concerto dès l’année prochaine.



Article Liés

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear