Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
prison

Surpopulation carcérale à la Roche: les villes jumelées seront mises à contribution dans le cadre d’une bonne entente

Actualités, Culture, Société, Tourisme Aucun commentaire sur Surpopulation carcérale à la Roche: les villes jumelées seront mises à contribution dans le cadre d’une bonne entente
Print Friendly, PDF & Email

La Roche sur Yon – C’est une fois de plus une idée fantastique que viennent d’avoir les équipes municipales afin de mettre un terme à la surpopulation carcérale de la prison municipale yonnaise en demandant aux villes jumelées avec la Roche sur Yon de prendre à leur charge une dizaine de détenus chacune afin de vider les cellules surpeuplées de la maison d’arrêt.

Il se murmure dans les milieux autorisés que c’est le maire lui-même qui a eu cette idée absolument géniale. Comme il le dit lui même, en tant qu’homme politique, j’ai plus de chances d’aller en prison qu’à l’hôpital aussi ai-je plus l’envie de soigner correctement les prisonniers que les malades ou les retraités. Et c’est ainsi, que les villes de Corelaine (Royaume-Uni), Caceres (Espagne), Drummondville (Canada) et Tizi Ouzou (Algérie) ont accepté chacune de prendre à leur charge 10 détenus et de les transférer dans une prison de leur municipalité. Ce sont les prisonniers eux-mêmes qui ont tiré au sort, dans une grande boite, le futur lieu de leur transfert, qui sera effectif à la fin février. Les 40 places de la vétuste prison du boulevard d’Angleterre, occupées par près d’une centaine de condamnés et de prévenus, vont ainsi retrouver un taux d’occupation normal. Ce principe, baptisé JailBnB, concept inventé par l’incroyable Loco Numérique que nous envie les américains, est appelé à se répandre et c’est encore une fois, grâce à la Vendée, que des solutions à des problèmes récurrents voient le jour.

Le seul point de mécontentement, mais il concerne exclusivement les détenus devant aller à Tizi Ouzou, reste que ceux-ci ne seront pas logés à la prison de la ville mais dans un camp de travail situé dans les contreforts de la partie algérienne de l’Atlas. Cela leur tiendra lieu de vacances d’hiver a plaisanté une employée municipale récemment cambriolée.



Article Liés

La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear