Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
fonctionnaire

Un fonctionnaire de la ville en arrêt maladie depuis trois ans et demi revient travailler un dimanche

Actualités, Culture, Société Aucun commentaire sur Un fonctionnaire de la ville en arrêt maladie depuis trois ans et demi revient travailler un dimanche
Print Friendly, PDF & Email

Saint-Gilles Croix de Vie – La surprise a été totale pour le gardien de la mairie de Saint-Gilles Croix de Vie lorsqu’il a vu revenir un des employés du service affecté aux jardins de la municipalité, dans la matinée d’un dimanche, se croyant être un mercredi et s’inquiétant de la fermeture des portes de l’hôtel de ville.

L’homme, dont l’identité n’a pas été indiquée, était en arrêt maladie depuis près de deux ans et demi et n’avait plus donné signe de vie depuis cette époque lointaine où Patrick Nayl était encore le maire. Presque retourné à l’état sauvage, hirsute, en survêtement Adidas et tongs, l’homme a été incapable de donner précisément la date du jour et se pensait sérieusement être un mercredi de 2016, aux alentours des mois de septembre ou octobre. Lorsque le gardien lui a indiqué que pour le reste de la planète, nous étions en 2017 et au mois de novembre, l’homme a été sincèrement surpris. Parti en congé maladie après un gros rhume des foins qui l’empêchait de travailler, il ne s’était pas rendu compte du temps passé et attendait patiemment un coup de téléphone de son supérieur pour revenir au travail. Malheureusement pour lui et pour la Sécurité Sociale, son chef était parti à la retraite à 49 ans, après une quinzaine d’années de bons et loyaux services, et avait totalement oublié son subalterne. La nouvelle municipalité, croyant que l’homme était un emploi fictif comme il en existe dans de nombreuses municipalités, même les plus vertueuses, le congé maladie avait été renouvelé automatiquement jusqu’à ce jour de dimanche dernier.

Quand on lui a demandé les raisons de son retour alors que tout le monde avait oublié son existence et qu’il aurait pu terminer sa carrière ainsi, l’homme a répondu qu’il n’avait plus de papier pour son imprimante et qu’il ne pouvait plus éditer les factures de sa petite entreprise de conseils en gestion, montée pendant son congé maladie. Il a toutefois décidé de porter plainte contre la municipalité pour n’avoir pas effectué les augmentations de salaire statutaires auxquelles il avait droit durant ces trois dernières années. La CGT a décidé de se porter partie civile.



Article Liés

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear