Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
voisins

«Voisins Nonchalants» : nouvelle organisation de non-protection des résidents en Vendée

Actualités, Culture, Société Aucun commentaire sur «Voisins Nonchalants» : nouvelle organisation de non-protection des résidents en Vendée
Print Friendly, PDF & Email

Challans – La semaine dernière, a été créée, «Voisins Nonchalants», la toute récente organisation de non-protection du concitoyen en Vendée qui met en relation les habitants d’une même rue ou de plusieurs, dans une commune ou un hameau, afin d’empêcher, entre autre, que vos voisins de viennent fureter autour de chez vous sous le fallacieux prétexte de vérifier que vous ne vous faites pas cambrioler.

Les ‘Voisins Nonchalants’, tels qu’ils se nomment entre eux, ont fait plusieurs serment lorsqu’ils ont intégré cette organisation d’un genre nouveau et qui n’existe pour le moment qu’en Vendée. Le premier, et le plus important, ne pas s’occuper ni perdre de temps avec des voisins qui ne seraient pas vendéens depuis plusieurs générations, autrement dit des ‘migrants de l’intérieur’. Ou pire encore, venant du sud-Vendée. Si des romanichels veulent cambrioler les maisons de ces migrants de l’intérieur, le voisin nonchalant s’engage à indiquer le plus court chemin vers le domicile de ces ‘étrangers’ qui viennent manger la mogette sur le dos des natifs. Second serment, s’engager à ne pas interférer négativement dans les affaires des gens du cru lorsqu’il s’agit de questions familiales. Si les gendarmes cherchent un natif, les envoyer dans une fausse direction avant de prévenir le suspect de disparaître promptement. La réaction doit être la même pour les huissiers ou tout autre représentant en nuisances quotidiennes.

Lionel-Ursule Magalon, le Président de cette nouvelle organisation est certain que le mouvement ‘nonchalant’ de Challans va se développer rapidement et se répandre dans toute la Vendée. Comme il le dit lui-même, «les gens en ont marre de s’occuper des problèmes des autres, ils en ont bien assez avec les leurs». Le Préfet de Vendée se dit catastrophé de voir que l’entraide est en train de fuir le département. Ce qui va le contraindre à faire appel à une société privée pour la protection de sa résidence secondaire. Un mauvais coup pour les finances de l’État.



Article Liés

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear