Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
hlm

Dénonciation des locataires de HLM qui ne payent pas leurs loyers avec affichage de leurs noms sur les murs

Actualités, Société Aucun commentaire sur Dénonciation des locataires de HLM qui ne payent pas leurs loyers avec affichage de leurs noms sur les murs
Print Friendly, PDF & Email

La Roche sur Yon – C’est une nouvelle étape que viennent de franchir les offices de HLM dans leurs batailles constantes contre les loyers impayés et qui pourrait certainement porter ses fruits tout en provoquant une vive polémique entre bailleurs, locataires et associations de défense de ces derniers.

Les impayés étant parvenus à un point critique dans l’agglomération yonnaise, il fallait nécessairement qu’une action violente soit entreprise afin que les débiteurs chroniques comprennent qu’il n’était plus possible de continuer ainsi. Les multiples contacts par courrier, par téléphone, par mail n’apportant aucune solution concrète ni le moindre paiement, les offices de HLM vendéens ont décidé de prendre le taureau par les cornes et de provoquer un sursaut de conscience, accompagné d’un malaise évident, afin que les locataires indélicats puissent enfin comprendre que s’ils ne payent pas, c’est l’ensemble de la communauté qui doit supporter leur comportement abusif et déloyal. D’ici quelques jours, sur les murs les plus exposés au regard des immeubles d’habitation, les listes des dix plus gros impayés suivis du nom du mauvais payeur et du numéro de l’appartement, seront affichées, parfaitement en vue de chacun. Chaque mois, ces listes seront réactualisées afin que tous les locataires puissent suivre mensuellement l’avancée des opérations de recouvrement ou l’augmentation des impayés. Ce sont les services municipaux qui seront chargés de la pose et du renouvellement des affiches sur les murs.

Plusieurs associations se sont déjà insurgées contre ces pratiques qui jettent le discrédit sur des familles déjà ostracisées et en situation difficile. Le risque étant que ces familles soient expulsées sans le moindre ménagement par les autres occupants qui découvriraient ainsi le nom de leurs voisins sur les murs et les montants dus. Les distributeurs d’eau et d’électricité du département étudient la possibilité de faire la même chose, avec leurs propres listes, afin de tenter de régler leurs impayés.



La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear