Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
noirmoutier

Comme la Catalogne, l’île de Noirmoutier envisage un référendum indépendantiste et son rattachement à la Bretagne

Actualités, Culture, Société Aucun commentaire sur Comme la Catalogne, l’île de Noirmoutier envisage un référendum indépendantiste et son rattachement à la Bretagne
Print Friendly, PDF & Email

La Barbâtre – Depuis longtemps l’idée des indépendantistes noirmoutrins faisait son chemin dans les mentalités des plus extrémistes et il semble qu’avec les velléités de scission de la province espagnole, des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour demander le détachement de Noirmoutier des Pays de Loire et son rattachement à la région Bretagne.

La dernière réunion avec le Président de la région Pays de Loire a été houleuse et il semble bien que l’on s’achemine vers une rupture sans la moindre condition. Yvonnick Turmel, descendant de marins bretons, îlien depuis plusieurs générations et porte-parole du mouvement indépendantiste a été formel. Puisqu’il est maintenant évident que le droit à l’autodétermination des peuples est un fait partagé par le plus grand nombre, la demande légitime de l’association «Seigneurie de la Garnache» ne peut plus être ignorée. En effet, au IXème siècle, puis au XVIème et XVIIème, l’île disposait de lien avec la Bretagne. Les actuels habitants souhaitent les retrouver. Un référendum populaire doit d’ailleurs être prochainement organisé afin de faire la démonstration de la détermination du peuple à quitter une Vendée jugée comme passéiste, trop peu dynamique et profitant de la puissance économique de l’île au détriment de celle-ci. De plus, Noirmoutier disposant d’un climat doux et tempéré, rejoindre la Bretagne permettra à cette dernière de compter le territoire insulaire dans sa surface actuelle et par la magie des statistiques, d’augmenter de 8% son temps d’ensoleillement annuel, de baisser de 5,5% sa pluviométrie et de 0,42° sa température moyenne. Un avantage qui ne peut être négligé lorsqu’il est question de tourisme.

Dès la victoire du ‘oui’ au référendum, la première tâche des noirmoutrins sera de faire disparaître le Passage du Gois et d’installer un péage sur la partie continentale du pont. Les plaques d’immatriculations des résidents de l’ile porteront maintenant le logo de la Bretagne et administrativement, les services publics seront rattachés à la ville de Rennes pour une meilleure efficacité. La consommation de beurre salé deviendra obligatoire. L’île d’Yeu envisage, quant à elle, un rattachement à la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.



Article Liés

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear