Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
playboy

Suite au décès de Hugh Heffner, le Journal du Pays Yonnais va être racheté par les éditions Playboy

Actualités, Culture, Société Aucun commentaire sur Suite au décès de Hugh Heffner, le Journal du Pays Yonnais va être racheté par les éditions Playboy
Print Friendly, PDF & Email

Beverly Hills – C’était un rêve que le regretté Hugh Heffner avait eu depuis longtemps mais n’a pu concrétiser avant sa mort et c’est l’un de ses enfants, David, qui va mener cette tâche à bien et racheter le Journal du Pays Yonnais, bien connu des vendéens, afin de le transformer en ‘Sun’ à la française avec articles plus fouillés et jolies filles en Une.

Bien que le SUN, ce célèbre tabloïd britannique a renoncé à sa fameuse Playmate nue en page 3 depuis plusieurs années, l’idée de David Heffner est de transformer notre paisible et tranquille Journal du Pays Yonnais (JPY) en ‘Sun of Yon’ (SOY) avec des articles plus accrocheurs et une bimbo très déshabillée, évidemment en page 3. Depuis le décès du patriarche, les éditions Playboy sont déjà en négociations avec Ouest-France, la maison-mère de notre titre vendéen, et un accord devrait être trouvé avant la fin de l’année. Ceux qui savent regarder au bon endroit verront même quelques indices durant la course de la Joséphine et sur l’affiche de celle-ci. La première Playmate du premier numéro n’a pas encore été nommée mais plusieurs femmes vendéennes ont déjà été contactées et ont fait quelques essais dans un lieu tenu secret du nord de La Roche sur Yon, dans un endroit que la Mairie n’a pas encore préempté. Un calendrier de vendéennes nues est également prévu sortir à la fin de cette année, pour accompagner le lancement du premier numéro de SOY. Il est dit, mais rien n’est encore officiel, que nous aurons en couverture de ce premier numéro, une Anne Aubin-Sicard, la première-ajointe de la ville, sexy en diable, dans une tenue qui ne laissera aucun homme indifférent, expliquant son travail à la Mairie et révélant les endroits où elle aime sortir le samedi soir.

A tous ceux qui s’étonne du choix de ce journal, David Heffner explique que son père était venu en Vendée dans les années soixante, avait rencontré plusieurs jeunes vendéennes peu farouches et en avait conservé un souvenir ineffable. C’était ainsi manière de rendre hommage à son père et de soutenir, par la même occasion, la presse régionale papier qui a beaucoup de mal à survivre. Contactée, la direction de Ouest-France n’a pas souhaité faire le moindre commentaire.



Article Liés

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear