Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
moustik-tigre

Une habitante de La Barre de Monts capture le plus gros moustique vendéen de tous les temps

Actualités, Société Aucun commentaire sur Une habitante de La Barre de Monts capture le plus gros moustique vendéen de tous les temps
Print Friendly, PDF & Email

La Barre de Monts – Huguette Malifray n’en revient toujours pas alors que les radios, les télévisions et les journaux du monde entier se bousculent sur le pas de sa petite maison non loin de la plage de La Barre de Monts, pour admirer le magnifique spécimen de moustique-tigre géant qu’elle a capturé alors que ce dernier venait d’aspirer la moitié du sang du chat de la retraité et l’avait laissé pour mort.

Mistigri, le chat de la vieille dame, est actuellement en soins intensifs à l’hôpital de La Roche sur Yon et son pronostic vital est très engagé. En attendant, Huguette en profite pour faire admirer ce spécimen de Aedes albopictus, nom savant du moustique-tigre, espèce très invasive. L’insecte est actuellement conservé vivant sous une cloche de verre afin que des scientifiques venus des quatre coins du monde puissent l’examiner et découvrir pourquoi, habituellement, d’une taille de quelques millimètres, celui-ci est aussi gros qu’un oiseau et attaque les animaux domestiques. Huguette l’a capturé grâce à l’urne de son défunt Henri qu’elle a eu juste le temps de vider de ses cendres, avant de la poser sur le moustique pendant qu’il aspirait le sang de Mistigri. Le transférer sous la cloche de verre ne fut pas simple et c’est, cette fois-ci, avec l’aide des pompiers de la ville appelés en renfort que l’opération a pu être faite en toute sécurité. Cette capture va sans doute mettre fin à tout ce mystère entourant la disparition de chats à La Barre de Monts. Chats que l’on retrouvaient exsangues, mourants, dans les jardins de leurs propriétaires, sans que l’on ait pu en découvrir les causes et alors que l’on soupçonnait plusieurs sans-abris.

Les autorités sanitaires s’inquiètent toutefois de la remontée depuis le sud de la France de ces moustiques-tigre qui véhiculent des maladies dangereuses pour l’homme. Si maintenant ces mêmes moustiques avaient commencé à muter et devenaient de plus en plus gros, ils deviendraient alors un danger pour l’espèce humaine toute entière. En attendant l’arrivée des scientifiques, l’insecte sera nourri avec des animaux abandonnés dans les refuges de la SPA vendéenne et recueillis pendant l’été.



Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear