Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
piobetta

Le site de l’Îlot Piobetta va devenir une des nouvelles prisons régionales souhaitées par le gouvernement

Actualités Aucun commentaire sur Le site de l’Îlot Piobetta va devenir une des nouvelles prisons régionales souhaitées par le gouvernement
Print Friendly, PDF & Email

La Roche sur Yon – L’information n’est pas encore officielle mais quelques indiscrétions à la machine à café du deuxième étage de la Mairie ont permis de découvrir que l’ancien site de l’Îlot Piobetta, propriété de la municipalité, allait devenir une des nouvelles prisons que le gouvernement souhaite faire construire afin de soulager les infrastructures pénitentiaires actuelles.

Sous le couvert d’un centre culturel et de loisirs, plusieurs édiles aidés par des conseillers de la Préfecture, ont travaillé sur le projet de prison. Situé en centre-ville, desservi par tous les bus de la cité, ce futur établissement ne demandera finalement que peu de travaux. Les locaux, très dégradés par des années de non-utilisation, sont parfaitement adaptés à un environnement pénitentiaire. L’étroitesse des salles, les murs décrépis, une cour de promenade de petite taille et un aspect glauque que connaissent bien tous les yonnais, en font un endroit parfaitement adapté à son futur usage. De plus, avec le déménagement du Conservatoire, qui devrait retourner à son ancienne vocation de Tribunal, il suffirait alors d’un tunnel pour que les prisonniers puissent traverser en toute discrétion l’angle nord-ouest de la Place Napoléon avant de rencontrer les juges. L’administration pénitentiaire devant maintenant, depuis la COP21, fournir le bilan carbone de chaque prison, cette possibilité permettra à la France de revendre du crédit-carbone aux autres pays. Il est dit qu’un autre tunnel serait creuser, cette fois-ci en direction de l’église Saint-Louis, afin que les détenus puissent se rendre au service du dimanche afin d’expier leurs fautes.

L’opposition municipale demande expressément que la prison serve aussi de lieu culturel et que les deux salles du cinéma Le Concorde soient transférées dans la cour du futur établissement afin de distraire non seulement ses occupants et rendre les conditions d’incarcération plus humaines et plus éducationnelles, mais également de pouvoir apporter de la culture à une population yonnaise qui en manquerait. Une aile de cette prison de centre-ville sera également réservée aux VIP mais n’hébergera que des hommes et femmes politiques vendéens qui auraient été condamnés.



Article Liés

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiomogette et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear